Luanda : ville la plus chère au monde

Mercer a publié en juin dernier son classement des villes les plus chères au monde (23ème édition). Si Luanda (Angola) arrive en tête, de manière générale, les villes asiatiques sont parmi les plus chères au monde.

En effet, après Luanda, nous trouvons à la 2ème place dans le classement, Hong Kong qui était en 1ère position l’année dernière. Tokyo complète le podium et gagne deux places.

Nous pouvons noter les progressions dans le classement des villes russes, brésiliennes et australiennes. Concernant la Russie, Moscou se classe 14e (+ 53 places) et Saint-Pétersbourg 36e, (+116 places). Cette progression, selon Mercer, s’explique par l’appréciation du rouble et l’augmentation du coût des biens et des services. Les villes brésiliennes ont également progressé dans le classement à cause du raffermissement de la monnaie brésilienne. De ce fait, Sao Paulo se classe 27e (+101) et Rio de Janeiro 56e,(+100). Concernant les villes australiennes, Sydney (25e), Melbourne (46e) et Perth (50e), ont fortement progressé.

Au contraire, les villes européennes ont régressé, ce qui est une bonne nouvelle pour les expatriés qui peuvent s’y installer à un coût plus abordable. Paris (62e,-8), Vienne (78e,-24) et Rome (80e,-22), ainsi que les villes britanniques suivent cette tendance.

Le coût de la vie dans les différentes villes du monde est très important pour les entreprises. En effet, selon le coût de telle ou telle ville, les indemnités d’expatriation sont différentes. Par rapport à ces résultats, la tendance des entreprises pourra être de privilégier l’Europe comme destination de leurs salariés.

Pour consulter le classement complet de Mercer, cliquez ici.

Source : LesEchos.fr, juin 2017

Comité de rédaction Verspieren Benefits