95% des expatriés estiment que vivre à l’étranger enrichit la vie de leurs enfants !

Selon une étude d’Expat Communication sur l’impact de l’expatriation sur le couple et les doubles carrières, menée auprès de près de 3000 couples d’expatriés, l’expatriation a des conséquences sur le conjoint mais aussi sur les enfants. Ces résultats confirment qu’avant de s’expatrier, l’expatriation doit être préparée en prenant en compte la vie future de chacun des membres de la famille.

Un effet négatif constaté de l’expatriation est sur les carrières des conjoints. 33% des conjoints d’expatriés ont affirmé avoir sacrifié leur carrière en partant à l’étranger. Ce taux monte même à 49% si on se concentre sur les conjoints d’expatriés en recherche d’emploi dans le pays d’accueil. Pour les conjoints qui travaillent dans le pays d’accueil, le taux de « sacrifice » reste élevé, à 28%.

En revanche, le ressenti vis-à-vis des enfants est bien meilleur : 89% des parents expatriés estiment que leurs enfants aiment leur vie à l’étranger et 95% pensent que « vivre à l’étranger enrichit la vie de leurs enfants ».

Ces chiffres montrent bien qu’avant de partir à l’étranger, il faut penser aux conséquences pour la famille. Le conjoint pourra-t-il trouver une place équivalente à l’emploi qu’il exerce en France ? Dans le cas contraire, est-il prêt à sacrifier sa carrière professionnelle ? Des questions à se poser avant d’envisager un départ à l’étranger.

Sources : La Tribune.fr, 1er juin 2017/Enquête impact de l’expatriation sur le couple et les doubles carrières 2017, Expat Communication

Comité de rédaction Verspieren Benefits