Expatriés : Doit-on toujours payer des impôts en France ?

Quand on s’expatrie à l’étranger, une des questions essentielles est celle de la fiscalité. Doit-on toujours payer des impôts en France ? Éléments de réponse.

Pas de salaires en France, mais des biens immobiliers

Si vous ne travaillez plus en France, vous ne touchez donc plus de salaire, vous n’avez donc pas à payer d’impôts sur le revenu. Par contre, si vous possédez des biens immobiliers sur le territoire français, alors vous devrez payer la taxe d’habitation. Et si vous louez ou vendez un bien immobilier, les revenus que vous en tirez seront imposables.

Vous conservez des revenus en France

Si vous travaillez pour une entreprise française, celle-ci va devoir faire une retenue à la source. Si vous êtes retraité à l’étranger, il faut regarder les accords entre la France et le pays d’accueil, mais dans la plupart des cas, vous payez des impôts dans le pays de résidence.

A partir de quand on ne paye plus d’impôts en France lorsque l’on part à l’étranger ?

Sur une année civile, vous payez encore des impôts en France entre le 1er janvier et votre date de départ. A partir du départ, si vous n’avez plus de revenus en France, vous ne payez plus d’impôts français. Il suffit juste de prévenir le FISC que vous n’avez plus de revenus provenant de France. Par contre, si vous conservez des revenus français, lors de votre départ, vous devez remplir une déclaration 2042 NR (non résident).

Comité de rédaction Verspieren Benefits