Hong-Kong ville la plus chère au monde pour les expatriés

Luanda n’est plus la ville la plus chère du monde d’après le classement 2016 des villes où le coût de la vie est le plus élevé de la planète pour les expatriés, publié par Mercer, le 22 juin dernier. Hong-Kong prend sa place.

La 22e édition de ce palmarès inclut cette année 209 villes issues de cinq continents et compare les coûts de plus de 200 éléments dans chacune d’entre elles, qu’il s’agisse du logement, des transports, de la nourriture, des vêtements, des articles ménagers ou du divertissement. Les chiffres de l’enquête Mercer sont tirés d’une enquête menée en mars 2016, selon les taux de change en vigueur à cette période. Les fluctuations de devise sont mesurées par rapport au dollar américain étant donné que New-York est la ville de référence de cette enquête.

Pour la première fois depuis des années, la capitale angolaise Luanda est détrônée par Hong Kong, qui ravit la première place du classement 2016. Les deux métropoles sont suivies de la 3ème à la 5ème place de Zurich, Singapour et Tokyo.

Sur le continent européen, le palmarès reste stable à cause de la stabilité de l’euro. La Suisse se démarque toujours avec Zurich (3e), considérée comme ville la plus chère d’Europe pour les expatriés mais aussi Genève, qui se place 8ème. Paris, elle, n’atteint que le 44e rang (contre 46e en 2015).

« Cette année, nous avons pu constater que le prix des biens et services est resté relativement stable dans le monde entier. En revanche, ce qui fait nettement la différence c’est l’évolution des taux de change, dans un contexte global où le dollar américain est très fort », conclut Aude Besnaïnou, Principal, Global Mobility Practice Leader, en charge de l’étude Coût de la vie de Mercer.

Source : classement 2016 Mercer des villes les plus chères du monde

Comité de rédaction Verspieren Benefits