La démission légitime pour suivre son conjoint à l’étranger

Si votre conjoint part à l’étranger pour un nouveau poste, vous allez devoir démissionner de votre emploi si vous voulez le suivre. Suivre son conjoint à l’étranger est un motif de démission légitime. Mais comment fonctionne le processus de démission légitime? Nous allons vous l’expliquer.

Si vous démissionnez pour suivre votre conjoint à l’étranger, vous pourrez bénéficier de l’assurance chômage lors de votre retour, à condition de ne pas avoir passé plus de 4 ans hors de France, à compter de la date de votre démission. Que vous soyez mariés, pacsés ou que vous viviez en concubinage, il faudra être en mesure de prouver que vous viviez bien ensemble à l’étranger.

A votre retour en France, pour bénéficier des allocations chômage, il faudra :

• Vous inscrire dans les délais comme demandeur d’emploi auprès de l’agence Pôle Emploi dont vous dépendez,
• Fournir l’attestation qui vous a été remise par votre employeur suite à votre démission légitime,
• Donner votre lettre de démission précisant son motif,
• Délivrer un justificatif de votre résidence à l’étranger,
• Fournir un justificatif de l’activité exercée à l’étranger par votre conjoint.

A noter que si vous revenez d’un pays de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse, vous vous êtes peut-être déjà inscrit comme demandeur d’emploi avant de quitter la France. Le Formulaire U2 – Maintien du droit aux prestations chômage permet en effet de bénéficier des allocations chômage dans le pays d’accueil pendant une durée de 3 mois. Dans ce cas, lors de votre retour en France, vous percevrez le reliquat des droits ouverts.

Source : site April-international.com

Comité de rédaction Verspieren Benefits