Le chiffre clé : 40% à être mécontents de la politique RH de leur entreprise à l’international

Quand un salarié part s’installer à l’étranger, l’une des principales questions au niveau professionnel est de savoir comment il va être géré au quotidien par sa Direction des Ressources Humaines ? Ont-ils l’impression d’être suivis par leur direction, d’être assistés en cas de problèmes ou les salariés expatriés ont-ils le sentiment d’être abandonnés ?

Mondisimmo lors d’une récente étude en ligne auprès de 1232 travailleurs français et 20 étudiants a souhaité savoir ce que pensent les salariés expatriés de leur Direction des Ressources Humaines. En 2013, ils étaient 40% à être mécontents de la politique de gestion des Ressources Humaines de leur entreprise à l’international.
Les principales raisons d’insatisfaction des salariés sont pour 48% d’entre eux le manque de gestion du retour en France qui n’est pas mis en place. Même si cette raison est moins citée qu’en 2003 (-8%). Les salariés français sont également 44% à regretter qu’il n’y ait pas de formation d’intégration proposée, et 41% regrettent le manque de relations avec la maison mère.
De manière générale, les salariés français sont très insatisfaits de la gestion des Ressources Humaines de leur entreprise à l’international et ont le sentiment d’être abandonné ou livré à eux-mêmes.

Comité de rédaction Verspieren Benefits