QUIZZ : Les vaccins

Lors d’un voyage ou d’un séjour à l’étranger, il convient de prendre quelques précautions pour partir et protéger sa santé : les vaccins. Mais nous ignorons souvent quels sont les vaccins dont nous avons besoin selon notre destination.

1/Les vaccins nécessaires en France sont inutiles à l’étranger ?

Faux. La première chose à faire est de vérifier que vous êtes à jour des vaccinations recommandées par le calendrier des vaccinations français. Cela est particulièrement vrai pour les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, car ces maladies sont encore bien présentes dans de nombreux pays. Il faut également une mise à jour des vaccinations pour la rougeole (à partir de 9 mois, suivie d’une revaccination six mois plus tard en association avec les oreillons et la rubéole), l’hépatite B (dès la naissance si le risque est élevé) et le BCG dès la naissance. Ceci est valable quelque soit la destination.

2/ Il y a t il des vaccins obligatoires pour partir à l’étranger ?

Oui, il peut avoir des vaccins obligatoires pour certains pays. Le vaccin contre la fièvre jaune est indispensable dans la zone intertropicale d’Afrique ou d’Amérique du sud, même en l’absence d’obligation administrative par exemple.

3/Les vaccins à effectuer sont les mêmes selon notre destination ?

Faux, cela dépend du pays visité. Voici la liste des principaux vaccins à faire selon la destination :
- la fièvre jaune (ou vaccination antiamarile à pratiquer pour tout séjour dans les zones tropicales d’Afrique et d’Amérique du sud),
- l’encéphalite japonaise (vaccination à pratiquer pour les séjours à risques dans certains pays d’Asie),
- l’encéphalite à tiques (pour les séjours en zones rurales d’Europe centrale et de l’Est, du nord de l’Asie centrale, du Japon et de la Chine),
- la méningite cérébro-spinale ou à méningocoques (selon l’actualité des zones d’épidémies),
- l’hépatite A (pays où l’hygiène est précaire, quelles que soient les conditions de séjour du voyageur),
- l’hépatite B (séjours fréquents et prolongés dans les pays à forte ou moyenne prévalence de cette maladie),
- la fièvre typhoïde (pays où l’hygiène et les systèmes d’alimentation en eau sont précaires. Le vaccin est particulièrement conseillé pour tout séjour dans le sous-continent indien),
- la rage (recommandé en particulier lors d’un séjour prolongé ou aventureux et en situation d’isolement dans des zones à haut risque : Afrique, Asie, Amérique du sud),
- la grippe saisonnière (fortement conseillé chez les groupes à risques : malades chroniques, seniors… Le voyageur qui se rend dans l’hémisphère sud pendant la saison de la grippe est particulièrement exposé).

4/Qu’est-ce que le certificat international de vaccination ?

Le certificat international de vaccination, valable 10 ans, est remis à la personne qui se fait vacciner contre la fièvre jaune. Ce vaccin est le seul exigé, pour l’instant, en vertu du règlement sanitaire international. Un certain nombre de pays africains l’imposent comme condition d’entrée sur leur territoire (même lorsque le voyageur ne fait que transiter par un aéroport).

5/Où se faire vacciner ?
Pour certains vaccins, on peut se faire vacciner chez son médecin traitant. Mais ce n’est pas le cas pour tous les vaccins. Certains vaccins sont disponibles uniquement dans les Centres agréés de Vaccination Internationale. C’est le cas par exemple pour le vaccin contre la fièvre jaune ou contre l’encéphalite japonaise.

6/Combien de temps avant son départ doit-on se faire vacciner ?
Cela dépend du type de vaccins à administrer. Certains vaccins nécessitent plusieurs injections, d’autres ne protègent qu’au bout de quelques semaines. Il est donc préférable de s’y prendre à l’avance et d’aborder la question des vaccinations avec votre médecin, deux à trois mois avant votre départ à l’étranger.

Source : Service-public.fr

Comité de rédaction Verspieren Benefits